Adieu, Papy Groove

Manu Dibango avait 86 ans

« Chers parents, chers amis, chers fans, une voix s’élève au lointain… C’est avec une profonde tristesse que nous vous annonçons la disparition de Manu Dibango, notre Papy Groove, survenue le 24 mars 2020 à l’âge de 86 ans, des suites de la covid-19 » : le communiqué de la famille de l’artiste sonne comme une dernière note.

Comme toute personne âgée atteint d’autres pathologies – c’était son cas – le Franco-Camerounais avait été admis le 17 février pour tout autre chose dans un établissement de banlieue parisienne. « Il a attrapé la covid-19 pendant sa convalescence à l’hôpital », explique Claire Diboa, manageure et nièce du saxophoniste.

Manu reste attaché à un « tube », Soul Makossa, enregistré en 1972, véritable pépite qui lance l’artiste dans le monde entier. Mais l’ensemble de son œuvre dépasse largement ce titre repère : WakafriKa (1992), Négropolitaines (Victoire de la musique), Lamastabastani (1996), Kamer feeling (2001)… Un mot, « humilité », qualifie bien ce saxophoniste pourtant géant.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here