France covid en direct de Chine

Une équipe multidisciplinaire emmenée par le médecin français Guillaume Zagury piste l’épidémie jour après jour.

 Il exerce à Wuhan et quelques autres villes chinoises et délivre chaque jour une précieuse information bâtie à coups de schémas et de chiffres qu’il diffuse à titre gratuit. Cet étonnant médecin français se nomme Guillaume Zagury, il est docteur urgentiste et docteur en médecine familiale.

Son CV : « Diplômé de l’Université de Paris (doctorat) et d’HEC (MBA), il s’est spécialisé dans la politique internationale de la santé et dans la médecine urgentiste. Il est le cofondateur de l’hôpital international Oasis et y occupe maintenant la double fonction de vice-président et de chef du département des affaires internationales. Il a été le premier médecin français à s’installer pour le long terme à Shanghai en 1995 et, à partir de 2000, il a décidé de rester définitivement en Chine. Il a la possibilité d’exercer en Chine comme en France, il a été chef de clinique à l’hôpital SOS International de Wuhan, de Tianjin et du Fujian, et a été le médecin consulaire de Shanghai pendant deux ans. Praticien depuis plus de 20 ans, il a est expert en santé publique auprès du ministère de la Santé français. À la fois entrepreneur et humaniste, il est engagé dans des ONG telles que Médecins du monde en Afghanistan, au Rwanda, en Russie et en Afrique centrale. »

Son « Analyse pays & régions » est alimentée par toute une équipe bénévole multidisciplinaire que soutiennent la Fondation Paul Bennetot (Fondation de la Matmut sous l’égide de la Fondation de l’Avenir), B Square, Tag Advisory, Daxue Consulting, avec l’aide de « compagnons de route » (Jérôme, Dr Benoît Rossignol, Gilles Langourieux…)

Pour suivre ses informations.

Son actualité du 6 mai pour la France se traduit par quelques tableaux légendés.

• Après 47 jours de confinement, une dynamique favorable mais lente. Le schéma montre l’effet ciseau en cours (hospitalisations et réanimations). Noter que si la dynamique est là, le nombre d’hospitalisations journalières, malgré le confinement, est encore élevé (plus de 800/jour).

  • La courbe française suit l’Italie à 10 jours de distance : évolution chronologique comparée des cas de réanimation France/ Italie

• Prévisionnel : lits de réanimation disponibles (l’enjeu à partir du 16 mai). Les lits « covid (+) » sous la barre des 4 000 ce jour (3 147 versus 3 430 le 5 mai) avec une capacité maximale à ce jour estimée à 9 000 lits.

La projection post-déconfinement se fonde sur trois éléments : données historiques, durée d’incubation (J7 avec une recrudescence à prévoir vers le 16 mai) et l’afflux des patients C (-) (autour de 3 200 sur 7 183 lits occupés).

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here