L’animateur et la courbe de vie du franchisé

Le rôle de l’animateur évolue selon la courbe de vie du franchisé. Au démarrage, l’animateur agit comme un tuteur pour sécuriser le franchisé dans sa phase de découverte. L’animateur ou le développeur ont à ce stade un rôle de séduction et d’éducation. Une fois lancé, le franchisé se retrouve seul et a besoin de l’appui de l’animateur dans son développement. Dont la mission est alors de visiter régulièrement les magasins pour coacher le réseau et transmettre les bonnes méthodes in situ. Arrivé à un stade plus mature, le franchisé risque de prendre progressivement de mauvais réflexes, par omission ou raccourcis. L’animateur a alors pour fonction de chasser les mauvaises habitudes et s’assurer que les standards sont appliqués de façon homogène dans tout le réseau.

La mission reste bien la même – s’assurer de la bonne application du savoir-faire –, mais les méthodes ont de quoi évoluer en fonction des besoins du terrain. Pour mener à bien son travail dans un souci d’accompagnement sur-mesure, l’animateur a besoin d’outils pour consigner et analyser les nombreuses informations recueillies lors de chaque visite dans le réseau. Ce qui lui donne le moyen de déterminer pour chaque franchisé, tout au long de sa courbe de vie, un plan d’action spécifique. Alors, la responsabilité de chacune des parties (franchisé, franchiseur, animateur de réseau) est engagée. Chaque difficulté ou chaque besoin est identifié, suivi et traité. Le réseau tend alors vers un processus d’amélioration continue.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here