Anticipation et contrôle : les maîtres mots !

Dans un système de franchise, rien n’est laissé hasard. La franchise est fondée sur la réitération d’un succès initial. Elle ne peut mener à la réussite que si tous les éléments du succès sont formalisés, consignés et transmis en bonne et due forme. Les franchisés qui suivent la recette originelle reproduiront théoriquement le succès initial. Oui, mais… En pratique tout n’est pas aussi facile qu’il n’y paraît. Alors pourquoi ?

À chaque étape du processus, des grains de sable risquent de gripper la machine. D’où l’extrême vigilance du franchiseur, s’il veut que son réseau se développe sur des bases saines. Pour reprendre les mots d’Éric Schneider, DG de LDLC : « Tout se tient. Généralement quand les remontées clients sont mauvaises, les chiffres du magasin sont dans le rouge et le savoir-faire n’est pas respecté. »

Pour garantir la performance de ses franchisés, la tête de réseau est dans l’obligation d’anticiper les risques potentiels liés à une mauvaise application des fondamentaux du modèle. Le non-respect du concept par un franchisé met en péril la marque dans tout le réseau. Pour éviter toute situation de non-conformité, la formation initiale et continue sont des préalables. Mais le contrôle régulier est tout aussi indispensable. L’objet n’est pas de contrôler pour sanctionner, mais de vérifier l’exécution en vue de son amélioration. Et éviter une gestion de crise qui peut être très coûteuse…

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here