AirFrance

Les leçons d’un modèle

À la veille du salon qui va drainer – même masquée – une foule de franchiseurs et de franchisables, le constat, tout au long...

Commerce en réseau : La vision globale en direct de 3 experts affûtés

Toutes les ouvertures prévues pré, pendant et postcovid ont été maintenues. Ce fut le cas également pour des réseaux dans des secteurs durement touchés.

Du confinement à la réouverture

En ces temps de covid-19, un franchisé est-il davantage enclin à souffrir économiquement qu’un indépendant ?

Cinq expert.es de la franchise analysent le coup d’après

Le tandem franchiseurs-franchisés est allé puiser dans ses réserves pour affronter la crise et tenter de rebondir, prendre conscience des failles et s’appuyer sur...

Reprendre plutôt que créer : atouts et dangers

Alors, opter pour une reprise ? Pas si simple. En premier lieu parce que les annonces ne sont pas toujours accessibles au plus grand nombre.

Le business plan, couteau suisse des franchisés

En règle générale, la tête de réseau soutient le candidat à la franchise en lui prodiguant des conseils, des exemples, des données chiffrées, etc. Pour autant, il reste nécessaire de prendre la tâche à bras-le-corps. Selon Grégory Clément, la première chose à mettre en avant dans un business plan est la localisation de la surface de vente.

Première franchise ? Mieux vaut se former à 100 % !

Selon l’activité de la franchise – et la qualité de son parcours d’intégration –, un complément de formation se révélera utile. Notamment pour certaines activités spécifiques comme la restauration où bien connaître le contexte de son activité (législatif, concurrentiel, etc.) va vraiment « faire la différence ».

Colonie en terra incognita ?

« La projection du concept à l'international demeure un sujet bien à part dans le domaine de la franchise. On ne peut pas dupliquer ce qu’on a réalisé dans un pays pour développer un maillage sur un nouveau territoire. Mais il faut cependant bien multiplier les points de vigilance et réaliser un audit minutieux pour la nouvelle zone géographique »

Géolocaliser, c’est tenir compte de la « maille »

Bref, Les petits bilingues a le vent en poupe. Il faudrait, pour couvrir le territoire, environ 150 centres. Il reste donc encore de quoi se développer, même si les principales régions économiques sont déjà bien couvertes. Compte tenu de l’abondance de candidatures, « c’est leur qualité qui prime », plus qu’une hiérarchie de régions où s’installer.

L’emplacement géolocalisé, arme d’implantation massive

En immobilier, trois règles s’imposent : « localisation, localisation, localisation ». En implantation commerciale, il en faut une quatrième : la localisation ! Un bon découpage des zones de chalandises ne se trouve pas à l’intuition. Une technique fiable existe, la géolocalisation. Comment en user et abuser ?
Laurence Vernay, associée TGS avocats

Franchise et crise sanitaire : quels impacts sur le contrat de franchise ?

Dans le contexte de la crise sanitaire, les franchises ont subi des perturbations sans précédent ce qui a contraint les franchiseurs et les franchisés à réfléchir à de nouveaux modèles et à proposer des mesures d’allègement de leurs obligations contractuelles.

Franchise et vente sur Internet : repenser l’équilibre au sein des réseaux de distribution

Fort heureusement, l’explosion de la vente à distance n’implique pas nécessairement la disparition des commerces de proximité.

Comment faire face à un besoin urgent en fonds de roulement ?

Si le souci de l’entreprise est de faire face à un besoin récurrent, il faut alors expliquer d’où vient ce besoin pour identifier la bonne solution.
Michel Kahn, consultant expert en franchise et partenariat, Président de l’IREF - Fédération des Réseaux Européens de Partenariat et de Franchise, Auteur de « Franchise et Partenariat » (Dunod. Paris, 2009)

Le consommateur est plus fort que jamais

Effectivement, sans doute, le consommateur détient-il le pouvoir, et pour longtemps encore. Et jamais, covid-19 oblige, une telle pression n’avait été mise sur les...
X