Nouvelle version numérique du journal

Comment rattraper l’année covid ?

Sans surprise, l’année 2020 a été éprouvante pour le commerce spécialisé. Les premiers mois de 2021 n’incitent pas à l’optimisme. On dresse le bilan et la perspective 2021 avec Procos, la Fédération pour la promotion du commerce spécialisé, forte de quelque 300 enseignes, 60 000 points de vente, 750 000 emplois.

« Richesse et force du réseau ont constitué des éléments essentiels pour traverser la crise »

Voilà tout juste un peu plus d’un an que Véronique Discours-Buhot a rejoint le 29 boulevard de Courcelles, siège de la Fédération française de la franchise créée en 1971. Conjoncture difficile même pour une patronne de choc comme celle qui venait d’être adoubée par les instances dirigeantes de la FFF !

Fédérations et associations de commerçants contre l’uniformisme irréaliste des mesures !

« Plutôt que du dogmatisme, de la responsabilisation » semble être le mot d’ordre.

Les Trophées de l’Iref reportés

En raison de la crise sanitaire, le 33e concours Meilleurs franchisés & partenaires de France de l’Iref, prévu le lundi 16 novembre, a été reporté à une date ultérieure.

Les leçons d’un modèle

À la veille du salon qui va drainer – même masquée – une foule de franchiseurs et de franchisables, le constat, tout au long...

Commerce en réseau : La vision globale en direct de 3 experts affûtés

Toutes les ouvertures prévues pré, pendant et postcovid ont été maintenues. Ce fut le cas également pour des réseaux dans des secteurs durement touchés.

Du confinement à la réouverture

En ces temps de covid-19, un franchisé est-il davantage enclin à souffrir économiquement qu’un indépendant ?

Cinq expert.es de la franchise analysent le coup d’après

Le tandem franchiseurs-franchisés est allé puiser dans ses réserves pour affronter la crise et tenter de rebondir, prendre conscience des failles et s’appuyer sur...

Reprendre plutôt que créer : atouts et dangers

Alors, opter pour une reprise ? Pas si simple. En premier lieu parce que les annonces ne sont pas toujours accessibles au plus grand nombre.

Le business plan, couteau suisse des franchisés

En règle générale, la tête de réseau soutient le candidat à la franchise en lui prodiguant des conseils, des exemples, des données chiffrées, etc. Pour autant, il reste nécessaire de prendre la tâche à bras-le-corps. Selon Grégory Clément, la première chose à mettre en avant dans un business plan est la localisation de la surface de vente.

Les points de vigilance avant de signer un contrat de franchise

Il est essentiel de se faire accompagner pour modifier ou adapter certaines clauses du contrat de franchise, trouver un compromis satisfaisant pour les deux parties et aboutir à un contrat équilibré. Il en va de la pérennité du réseau et du succès de la franchise ! 
Jean-Baptiste Gouache, avocat Associé - Gouache Avocats. Membre du Collège des Experts de la Fédération Française de la Franchise.

Ventes livrées : jambe de bois puis relais de croissance pour la restauration

Alors que les restaurants ouvrent à nouveau leurs portes, le constat s’impose : l’essor des ventes livrées a permis à de nombreuses enseignes du secteur de maintenir un chiffre d’affaires significatif et de définir des stratégies de développement de ces ventes.

Quel avenir pour le commerce en boutique ?

La période que nous traversons depuis un an a entraîné de nombreux bouleversements dans nos vies professionnelle et personnelle, ainsi que dans nos relations...

Comment financer la création de votre réseau de franchise ?

Vous avez un concept qui fonctionne ? Vous souhaitez poursuivre votre développement en franchise ? Ce projet doit être envisagé comme une création d’entreprise à part...

Quand la norme sera la multifranchise ?

Ces dix dernières années, un nombre important d’ouverture en franchise a pris la forme de la multifranchise. C’est environ 20 % de l’ensemble d’un réseau,...

Attention au contenu du DIP avant de se lancer dans la franchise !

Même si les informations du DIP sont encadrées, qu’elles doivent être sincères et représenter avec précision la réalité, en pratique le contenu du DIP que le franchiseur est légalement tenu de fournir est souvent insuffisant et, surtout, il n’engage pas le franchiseur sur les résultats annoncés.
X